Issue
Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO)
Login  
La cinquième journée de recherche de la RIPCO, axée sur le "bien-être/mal-être au travail", a réuni 93 participants et 35 présentations de 63 contributeurs internationaux au campus de l'ICN à Paris-La Défense le 6 juin 2024, et le comité éditorial envisage de transformer cet événement annuel en congrès académique de deux jours. SOUMETTRE
  Abonnez-vous à nos courriels  
   
   
 
Volume XXIX • Numéro 79 • 2023 (Already published)
 
Special Issue

Coordinateur(s) :
Ann, Langley ; Anne-Laure,GATIGNON TURNAU
 
Comportements de santé, santé des personnes et des organisations à l’heure de la covid 19
 
Ce numéro spécial a pour vocation de regrouper des contributions autour des enjeux de santé, en avoir une vue d’ensemble et réfléchir à la pertinence de structurer le champ des comportements organisationnels autour du thème de la santé. Les contributions peuvent se situer aux différents niveaux d’analyse traditionnels du champ du comportement organisationnel : individus, groupes, organisations, ainsi que dans les liens au sein et entre ces différents niveaux.
 
Contenu du volume
 
Titre :  Transformation des comportements organisationnels en période de pandémie : focus sur les métiers de la santé et le travail à distance
Auteur(s) :  Anne-Laure GATIGNON, Ann LANGLEY
Pages :  5-8
DOI :  10.3917/rips1.079.0005
Type :  Editorial
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2023-79-page-5.htm
 
 
Titre :  Le job crafting : Quels comportements proactifs des soignants pour faire face aux tensions de rôles engendrées par la crise Covid
Auteur(s) :  Christelle ROUTELOUS, Anne Lise LE HESRAN, Myra SADER
Résumé :  Nous questionnons dans cet article la capacité des soignants à réguler les tensions de rôles qui se sont manifestés à l’occasion de la crise Covid-19. Nous mobilisons dans cette optique une recherche réalisée auprès de 24 soignants, entre novembre 2020 et mars 2021. L’analyse porte sur les stratégies déployées par les soignants pour faire face aux tensions de rôles générées par la crise Covid dans un contexte de travail déjà en tension. Nos résultats mettent en relief plusieurs stratégies adaptatives des soignants pour faire face en particulier à la charge de travail et aux dilemmes éthiques générés par les mesures de confinement des usagers des établissements médico-sociaux. Sur le plan théorique, notre recherche enrichit la littérature sur les tensions de rôles en soulignant le rôle du job crafting dans leur régulation. Sur le plan empirique, nos résultats soulignent, dans le contexte de la crise Covid, le rôle des comportements proactifs des individus comme moyens pour l’organisation de tenir dans ce contexte exceptionnel. Les limites de ce travail tiennent à ce que le job crafting (travail de façonnage) est ici envisagé essentiellement dans le cadre de changements imposés par la crise Covid et non en temps ordinaire. Enfin, la discussion esquisse quelques pistes sur les enjeux de la prise en compte des comportements discrétionnaires des collaborateurs, enjeux qui pourront être approfondis dans le cadre de recherches futures.
Mots clés:  Tensions de rôles, job crafting, façonnage, conditions de travail, établissements de santé et médico-sociaux, Covid-19
Pages :  9-32
DOI :  10.3917/rips1.079.0009
Type :  Research paper
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2023-79-page-9.htm
 
 
Titre :  Crise sanitaire et communauté virtuelle de patients : Quelle influence sur la confiance des patients-membres envers leur médecin habituel ?
Auteur(s) :  Brice ISSEKI, Pierre BUFFAZ
Résumé :  Cet article explore, dans un contexte de crise sanitaire, l’influence d’une communauté virtuelle de patient sur la confiance de ceux-ci envers leur médecin habituel. Pour atteindre cet objectif, une étude exploratoire fondée sur une démarche netnographique a été menée auprès de cette communauté virtuelle de santé, centrée sur la Covid-19, et composée uniquement de patients. Les résultats révèlent que, dans un contexte de crise sanitaire, la communauté virtuelle de patients étudiée semble ne pas influencer la confiance de ces patients envers leur médecin habituel. Elle apparaît plutôt comme un espace empathique de discussions, d’informations et de soutien pour s’entraider, afin de surmonter la crise sanitaire et ses effets. De ce fait, cet article enrichit la littérature sur la confiance dans la relation patient-médecin en montrant que cette confiance ne serait pas ébranlée ou modifiée par les interactions des patients avec leurs pairs. De plus, cette recherche suggère aux médecins la nécessité d’appréhender différemment leurs patients, puisque certains d’entre eux sont susceptibles de rompre l’exclusivité de la relation médicale bilatérale en collectant des informations et du soutien auprès d’autres patients.
Mots clés:  Communauté virtuelle de santé, Covid-19, Confiance, Relation patient-médecin, Netnographie
Pages :  33-54
DOI :  10.3917/rips1.079.0033
Type :  Research paper
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2023-79-page-33.htm
 
 
Titre :  Développer le pouvoir d’agir des praticiens hospitaliers, pour « bien faire » et impacter : le cas du centre hospitalier Calvi-Balagne
Auteur(s) :  Romain MORETTI, Soufyane FRIMOUSSE
Résumé :  La crise sanitaire de la covid 19 qui semblait sonner la fin de l’hôpital public, a conduit à une prise de conscience accélérée, de la part des acteurs hospitaliers et des pouvoirs publics, des maux du secteur de la santé publique. L’essor du Nouveau Management Public caractérisé au sein de l’hôpital public par une hybridation de rôle des professionnels de santé, conduit à une perte de sens au travail chez ces derniers et à un choc entre identités professionnelles au sein de la structure, avec d’un coté la sphère administrative et de l’autre la sphère praticienne. Afin de répondre à ces enjeux, cet article s’intéresse à l’essor du pouvoir d’agir, qui offre au collaborateur des conditions pour tendre vers l’essence de son métier et ainsi contribuer à la construction, ou la reconstruction, du sens au travail pour les professionnels de santé. La méthodologie qualitative mobilisée dans cette étude met en évidence, à travers la réalisation de cartes cognitives et d’entretiens semi directifs, les points de rapprochement entre les visions administratives et praticiennes. Les résultats invitent à dépasser l’idée d’un « médecin-gestionnaire » pour tendre vers une approche systémique et apprenante, permise par l’essor d’un environnement capacitant.
Mots clés:  pourvoir d’agir, travail bien fait, sens du travail, recherche-intervention
Pages :  55-84
DOI :  10.3917/rips1.079.0055
Type :  Research paper
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2023-79-page-55.htm
 
 
Titre :  Le télétravail comme facteur de résilience ; quelques leçons de cette crise covid
Auteur(s) :  Chantal FUHRER
Résumé :  Notre objectif est de mieux comprendre le rôle du télétravail dans la résilience pendant la crise sanitaire liée à la covid 19. Dans la lignée des travaux sur les nouvelles pratiques numériques, cette recherche explore ce rôle dans une dynamique de résilience. C’est sous l’angle de l’engagement que nous porterons une attention particulière. Pour cela, nous analysons les résultats de cinq enquêtes en ligne réalisées entre mars 2020 et février 2021. Le corpus résulte de la compilation de cinq sources différentes : des rapports écrits en mars 2020, une enquête narrative en avril 2020, une enquête quantitative en mai 2020, une seconde enquête narrative en décembre 2020 et enfin trois groupes de discussion en février 2021. Ainsi, la transcription du discours de 1299 managers et spécialistes est étudiée selon les méthodes d'analyse de données textuelles. Nous discutons tout d’abord des liens entre le télétravail, l’optimisme et la résilience, puis nous analysons les formes d’engagement, avant d’en étudier la dynamique. Nos résultats indiquent que le rôle du télétravail diffère selon que la résilience est individuelle ou collective. Il diffère également dans le temps et selon le processus de résilience que nous suggérons de diviser en trois phases : résilience préventive (avant la catastrophe), résilience réactive (pendant la catastrophe) et résilience curative (après la catastrophe). Nous utilisons les résultats de l'étude sur la résilience pour discuter des implications pour le développement du télétravail en tant qu'outil et pratique numérique. Nos résultats mettent également en évidence certaines limites qui constituent autant de pistes de recherche futures.
Mots clés:  télétravail, résilience préventive, résilience réactive, résilience curative, covid
Pages :  85-101
DOI :  10.3917/rips1.079.0085
Type :  Research paper
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2023-79-page-85.htm
 
 
Titre :  Soignants en EHPAD : identification des stratégies de défense identitaire face au sale boulot
Auteur(s) :  Chloé GUILLOT-SOULEZ, Claude ROUSSILLON SOYER
Résumé :  Cette recherche s’appuie sur la théorie de l’identité sociale et le concept de sale boulot pour étudier les stratégies de défense identitaire des soignants en établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Face à un travail dévalorisé, nous analysons les stratégies mobilisées par les soignants pour trouver ou redonner du sens à leur travail. Des entretiens semi-directifs ont été menés auprès de 65 soignants en EHPAD. Les données recueillies ont été soumises à une analyse lexicométrique à l’aide du logiciel Iramuteq. Six stratégies de défense identitaire sont identifiées : 1) défendre et recommander le métier, 2) souligner l’utilité et le sens du métier, 3) accepter l’image négative, 4) valoriser le métier en parlant des EHPAD comme de lieux de vie, 5) faire connaitre la richesse relationnelle du métier, 6) mettre en avant la difficulté à la fois physique et psychologique du métier. Ainsi, les soignants privilégient le recadrage et le recentrage comme stratégies de normalisation professionnelle. Ces résultats permettent de mieux comprendre comment les soignants en EHPAD remédient à une perte de sens au travail. Pour une véritable revalorisation de ce métier, nous identifions des leviers d’action à un niveau organisationnel, mais aussi à un niveau sociétal.
Mots clés:  théorie de l’identité sociale, sale boulot, stratégie de défense identitaire, soignant, EHPAD
Pages :  103-123
DOI :  10.3917/rips1.079.0103
Type :  Research paper
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2023-79-page-103.htm
 
 
Titre :  Soutien et résilience : deux leviers à l’engagement du personnel de santé ?
Auteur(s) :  Annabelle DI TOMASO, Sara-Maude CARLE, Anthony HASSAN, Marie-Pier BOIVIN
Résumé :  Depuis plusieurs années, mais particulièrement depuis la pandémie de covid 19, de nombreux membres du personnel de la santé et des services sociaux décrivent des conditions de travail difficiles. Malgré des efforts pour améliorer la situation, le manque de soutien disponible lors de la crise sanitaire a entraîné une vague importante de départs dans le réseau de la santé. Au Québec, plus de 500 préposés aux bénéficiaires, infirmières auxiliaires et infirmières ont quitté leur emploi entre décembre 2021 et janvier 2022. Il semble donc primordial de s’intéresser aux leviers potentiels de l’engagement au travail. En s’appuyant sur des travaux identifiant le soutien organisationnel et la résilience comme de tels leviers et sur la théorie de l’échange social, l’objectif de cette étude est de mettre en relation le soutien organisationnel perçu et l’engagement au travail, en tenant compte de la résilience des travailleurs de la santé au Québec. Dans cette optique, 205 travailleurs de la santé du Québec ont répondu à un questionnaire en ligne composé de trois échelles validées, soit la Perceived Organizational Support Scale pour le soutien organisationnel, la Brief Resilience Scale pour la résilience et la Utrecht Work Engagement Scale Short Questionnaire pour l’engagement au travail. Les analyses de médiation réalisées permettent d'observer une corrélation positive entre le soutien organisationnel perçu et l’engagement au travail (r = 0,471, p < 0,01) ainsi qu’un effet médiateur de la résilience (ß = 0,386 ; p = 0,000). Ces résultats permettent de proposer des pistes d’intervention pour maximiser l’engagement au travail du personnel de la santé et des services sociaux.
Mots clés:  soutien organisationnel perçu, engagement au travail, résilience, travailleurs du réseau de la santé, médiation
Pages :  125-141
DOI :  10.3917/rips1.079.0125
Type :  Research paper
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2023-79-page-125.htm
 
 
Titre :  Mobilités et (in-)sécurisation des personnels : la responsabilité de l’organisation et ses leviers d’action en question.
Auteur(s) :  Emmanuelle GURTNER, Yves HABRAN, Renato GUIMARAES
Résumé :  La recherche repose sur une étude de cas basée sur des observations et des entretiens menés dans un hôpital à l’occasion de la crise sanitaire et porte sur la mobilisation massive et imposée des personnels des hôpitaux dans les services covid lors de la pandémie. La mobilité interne temporaire et intermittente dans une même organisation est un phénomène peu étudié. Or, si elle peut avoir des conséquences positives, comme une meilleure utilisation des ressources, des apprentissages individuels et collectifs, elle peut aussi engendrer des conséquences négatives pour les personnes, freinant les mobilités ultérieures et impactant la capacité de l’organisation à mobiliser ses ressources. La recherche questionne alors le lien entre les mobilités internes temporaires, forcées et répétées, et l’insécurisation des personnels concernés. L’étude montre que ces mobilités entraînent pour les personnes des écarts de compétences et des pertes de repères (spatiaux, relationnels et organisationnels) qui constituent des sources d’insécurisation. Elle révèle aussi certains facteurs organisationnels permettant d’y remédier. Au final, la recherche apporte une contribution théorique originale mettant en lien la littérature sur la mobilité et celle sur la sécurité psychologique, et proposant un cadre dynamique au concept de sécurité psychologique. Elle permet aussi de pointer la responsabilité des organisations dans l’(in-)sécurisation des personnes. Enfin, la contribution managériale consiste à identifier des leviers RH, organisationnels et managériaux, permettant d’agir, sur différents axes et selon différentes temporalités, afin de réduire cette insécurisation, et donc diminuer les coûts d’ajustement subis par les individus dans les organisations devant disposer en tant et en heure de ressources là où les besoins se font sentir.
Mots clés:  mobilité interne, mobilité temporaire, sécurité psychologique, écart de compétence, repères
Pages :  143-168
DOI :  10.3917/rips1.079.0143
Type :  Research paper
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2023-79-page-143.htm
 
 
 
 
| Recherche simple | Recherche avancée |
Tous les numéros
 
  Numéro 80 (2024)
  Numéro 79 (2023)
  Numéro 78 (2023)
  Numéro 77 (2023)
  Numéro 76 (2023)
  Numéro 75 (2022)
  Numéro 74 (2022)
  Numéro 73 (2022)
  Numéro 72 (2022)
  Numéro 71 (2021)
  Numéro 70 (2021)
  Numéro 69 (2021)
  Numéro 68 (2021)
  Numéro 67 (2020)
  Numéro 66 (2020)
  Numéro 65 (2020)
  Numéro 64 (2020)
  Numéro 63 (2019)
  Numéro 62 (2019)
  Numéro 61 (2019)
  Numéro 60 (2019)
  Numéro 59 (2018)
  Numéro 58 (2018)
  Numéro 57 (2018)
  Numéro 56S (2017)
  Numéro 56 (2017)
  Numéro 55 (2017)
  Numéro 54S (2016)
  Numéro 54 (2016)
  Numéro 53 (2016)
  Numéro 52S (2015)
  Numéro 52 (2015)
  Numéro 51 (2015)
  Numéro 50 (2014)
  Numéro 49 (2014)
  Numéro 48S (2013)
  Numéro 48 (2013)
  Numéro 47 (2013)
  Numéro 46 (2012)
  Numéro 45 (2012)
  Numéro 44 (2012)
  Numéro 43 (2011)
  Numéro 42 (2011)
  Numéro 41 (2011)
  Numéro 40 (2010)
  Numéro 39 (2010)
  Numéro 38 (2010)
  Numéro 37 (2009)
  Numéro 36 (2009)
  Numéro 35 (2009)
  Numéro 34 (2008)
  Numéro 33 (2008)
  Numéro 32 (2008)
  Numéro 31 (2007)
  Numéro 30 (2007)
  Numéro 29 (2007)
  Numéro 28 (2006)
  Numéro 27 (2006)
  Numéro 26 (2006)
  Numéro 25 (2005)
  Numéro 24 (2005)
  Numéro 23 (2004)
  Numéro 22 (2004)
  Numéro 21 (2003)
  Numéro 20 (2003)
  Numéro 19 (2002)
  Numéro 18 (2002)
  Numéro 16-17 (2001)
  Numéro 15 (2000)
  Numéro 14 (2000)
  Numéro 13 (1999)
  Numéro 12 (1999)
  Numéro 10-11 (1998)
  Numéro 09 (1998)
  Numéro 08 (1997)
  Numéro 06-07 (1997)
  Numéro 05 (1996)
  Numéro 04 (1996)
  Numéro 03 (1995)
  Numéro 02 (1995)
  Numéro 01 (1994)
 
 
 
   
 
Lecteurs   Rédacteurs invités   Auteurs   Relecteurs   Liens utiles  
 

Archives
Les plus cités
Les plus récents
Vient de paraître
A paraitre bientôt
Numéros en cours
Abonnement/Achat

 

Rédacteurs invités précédents
Conditions d'éligibilité
Guides de présentation
Procédure de soumission
Procédure d'évaluation
Archives
Déontologie

 

Soumettre un manuscrit
Instructions aux auteurs
Appels à contributions
Chercher un article
Droits et permissions
Auteurs les plus cités
Auteurs les plus productifs

 

Accéder aux manuscrits
Déontologie
Téléchargements

 

Editions ESKA
FNEGE
AGRH
CAIRN
CAIRN Int Résumés
CAIRN Int Full-Texts
ProQuest
Google Scholar

 
  Editeur : Editions ESKA, 12 rue du quatre Septembre, 75002 Paris www.eska.fr •  Directeur de la publication : Serge Kebabtchieff, email: Serge.kebabtchieff@eska.fr, tél. : +33142865566 •  Rédacteur en Chef : Silvester IVANAJ, ICN Business School – Campus Artem, 86 rue du Sergent Blandan, CS 70148, 54003 Nancy Cedex, email : silvester.ivanaj@icn-artem.com, tél. : +33354502552 / +336 1123 8037 •  Secrétaire de Rédaction : Nathalie Tomachevsky  •  Marketing et Communication : Audrey Bisserier, email : agpaedit@eska.fr • Responsable de la Fabrication : Marise Urbano, email : agpaedit@eska.fr, tél. : +33142865565 • Périodicité : 4 numéros par an • ISSN : 2262-8401 / e-ISSN : 2430-3275 •  Le Copyright est la propriété des Editions ESKA  
  © 2019 • Editions ESKA  • Tous droits réservés