Présentation
Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO)
Login  
Ann Langley prononcera un discours sur les pistes conceptuelles et méthodologiques pour la recherche en temps de rupture lors de la 3e JR RIPCO Pour en savoir plus SOUMETTRE
   
   
Processus d'évaluation des manuscrits
 

La revue applique un processus de relecture en double aveugle digne d'une revue de premier rang. Tous les articles soumis à la revue sont évalués via la plateforme Manuscript Manager. Le processus d'évaluation passe par plusieurs étapes avant qu'une décision finale ne soit prise.

Lorsqu'un manuscrit est reçu pour la première fois, une notification automatique averti l'office éditoriale et le rédacteur en chef de la soumission d'un manuscrit. L'office éditoriale et le rédacteur en chef effectuent un examen préliminaire afin d'évaluer dans quelle mesure le manuscrit 1) est cohérent avec la ligne éditoriale de la revue, 2) respecte les instructions rédactionnelles, 3) ne présente de problèmes de plagiat, 4) n'est pas en cours d'examen dans une autre revue, 5) ne compromet l'examen en aveugle et 6) présente au moins une probabilité minimale d'être évalué favorablement par les relecteurs de la revue. Les articles qui ne répondent pas à ces critères peuvent être rejeté définitivement avant l'évaluation (Desk Reject), ou suspendu provisoirement (Suspend) et renvoyés aux auteurs afin de remédier aux manquements.

Pour chaque manuscrit qui passe l'étape de l'examen initial, le rédacteur en chef désigne un des rédacteurs associés proche du sujet du manuscrit pour gérer le processus de relecture. A son tour, le rédacteur associé procède par une analyse substantielle de la proposition et peut soit, demander au rédacteur en chef de rejeter définitivement le manuscrit avant l'évaluation (Desk Reject), soit peut décider de soumettre le manuscrit au processus de relecture en double aveugle pour évaluation. Dans le deuxième cas, les évaluateurs disposent de quatre semaines pour rendre leur rapport de relecture et leur recommandation. RIPCO demande aux évaluateurs d’identifier le potentiel de développement du manuscrit dans le but de le faire progresser à travers de remarques constructives. Lorsque au moins deux rapports de relecture de bonne qualité et convergents sont disponibles, le rédacteur associé rédige un rapport d'évaluation basée son sa propre lecture et sur les rapports des relecteurs et émet une recommandation de décision au rédacteur en chef. Ce dernier, prends alors une décision finale qui peut prendre une des formes suivantes : acceptation pour publication, demande de modifications mineures, la demande de modifications majeures, rejet avec proposition de resoumission après le remaniement complet du contenu ou rejet définitif. Le rédacteur en chef s'efforce de fournir un retour constructif et évolutif aux auteurs. Sa décision, accompagnée des rapports mentionnés ci-dessus, est alors notifiée automatiquement par la plateforme aux auteurs, aux évaluateurs et au rédacteur associé. Ainsi les réviseurs peuvent prendre connaissance des arguments des autres réviseurs, des rédacteurs associés et du rédacteur en chef. Les auteurs reçoivent une première décision un et trois mois après avoir soumis son manuscrit, en moyenne. Des exceptions peuvent exister, selon le sujet de l'article et la rareté des experts auxquels il peut être fait appel et selon le temps pris par les réviseurs malgré le système de relance de la plateforme et le suivi des éditeurs associés et enfin selon d'autres causes plus structurelles telles que les pandémies qui touchent toutes les revues, par exemple.

Les auteurs disposent alors d'un délai indicatif de trois mois pour soumettre une version révisée de leur article et une lettre contenant les réponses aux évaluateurs. L'équipe éditoriale s'efforce de ne pas dépasser deux demandes successives de modifications majeures afin de ne pas prolonger excessivement le temps nécessaire à la prise de décision finale. Les soumissions susceptibles de nécessiter des révisions supplémentaires par la rédaction ou en aveugle sont évaluées au cas par cas.

Tous les manuscrits soumis à nouveau passent par le même processus d'évaluation, et les évaluateurs précédemment sollicités donnent une évaluation basée sur la prise en compte des changements suggérés lors du premier tour d'évaluation.

 

Evaluation des manuscrits destinés aux numéros spéciaux.

Le ou les rédacteurs invités d'un numéro spécial pilotent le processus de révision, en choisissant les évaluateurs de préférence parmi les membres du Comité Consultatif Scientifique et de la base de données de la revue. L’un des rédacteurs associés travaille en lien avec les rédacteurs du numéro spécial et vérifie sur la plate-forme la qualité des évaluations. Le reste du processus d’évaluation des manuscrits destinés aux numéros spéciaux est identique au processus appliqué pour les numéros réguliers et c’est l’éditeur en chef qui prend la décision finale sur la base des recommandations des relecteurs et du rédacteur invité. Si un des rédacteurs invités est auteur ou co-auteur d’un manuscrit destiné à son numéro spécial, le rédacteur en chef désigne un éditeur associé pour gérer la procédure de relecture de ce manuscrit.

 
 
| Recherche simple | Recherche avancée |
 
Appels à communications
Special Issue: Vol.XXVIII, Num. CFP_SI_OBS ( 2022)
Les comportements organisationnels positifs : entre tradition et innovation
Coordinateurs: Equipe éditoriale Ripco
Ce numéro spécial est consacré aux comportements organisationnels positifs. Les travaux proposés peuvent se situer aux différents niveaux d’analyse traditionnels du champ du comportement organisationnel : individus, groupes, organisations, ainsi que dans les liens au sein et entre ces différents niveaux. Les travaux théoriques sont encouragés tout autant que les recherches empiriques, lesquelles peuvent adopter des méthodologies qualitatives aussi bien que quantitatives. Sans que la liste suivante soit limitative, les contributions attendues pourront porter sur les interrogations suivantes : Quelles sont les frontières du champ de la « positivité » organisationnelle ? Comment l’étudier ? À partir de quelle(s) posture(s) épistémologique(s) ? À l’aide de quelle(s) méthode(s) ? Quels différen ...
Special Issue: Vol.XVIII, Num. CFP_SI_SPACEOB ( 2022)
Espaces et comportements organisationnels : nouvelles organisations, nouvelles théorisations
Coordinateurs: Olivier, Germain ; Judith, Igelsböck ; Daniel, Melo Ribeiro ; Jean-Luc, Moriceau
Les études sur les liens entre espaces et comportements organisationnels se sont dernièrement enrichies, prenant par exemple davantage en compte la matérialité, l’identité, l’esthétique, le contrôle, la constitution réciproque – jusqu’à s’inscrire dans un tournant vers la spatialité. Pourtant, aujourd’hui, d’une part les espaces, lieux, et frontières se redéfinissent drastiquement (par exemple avec le flex-office, l’esthétisation, les tiers-lieux, les migrations, les multiples reterritorialisations) et d’autre part les théorisations de l’espace organisationnel convoquent de nouveaux auteurs et de nouveaux concepts (spacing, throwntogetherness, dispositif, géophilosophie…). Nous proposons de suivre dans ce numéro spécial l’invitation de Beyes & Holt (2020) l’appel à prendre l’espace au séri ...
Special Issue: Vol.XXVIII, Num. CFP_SI_TELETRAVAIL ( 2022)
Du télétravail à l’hybridité : une nouvelle manière de penser nos organisations ?
Coordinateurs: Emmanuel, Abord de Chatillon ; Denis, Chênevert ; Nathalie, Delobbe ; David, Giauque ; Emilie, Vayre
Tout autour du monde, la crise sanitaire de la Covid-19 a obligé les entreprises à réorganiser le travail de manière abrupte, rapide et profonde et le télétravail est devenu en quelques jours une modalité de travail systématique pour beaucoup de salariés. Cette accentuation du télétravail est appelée à durer. En effet, si le télétravail constitue une réponse adaptée aux situations de confinement et de crise, il répond également à d’autres demandes de notre société, telles que la volonté de réduction des coûts immobiliers pour les entreprises, le souhait écologique et économique de réduire les déplacements ou les attentes des salariés en termes d’équilibres de vie et d’autonomie. Cette évolution est en marche, mais elle ne va pas sans bouleverser profondément nos manières de travailler auss ...
 
 
   
 
Lecteurs   Rédacteurs invités   Auteurs   Relecteurs   Liens utiles  
 

Archives
Les plus cités
Les plus récents
Vient de paraître
A paraitre bientôt
Numéros en cours
Abonnement/Achat

 

Rédacteurs invités précédents
Conditions d'éligibilité
Guides de présentation
Procédure de soumission
Procédure d'évaluation
Archives
Déontologie

 

Soumettre un manuscrit
Instructions aux auteurs
Appels à contributions
Chercher un article
Droits et permissions
Auteurs les plus cités
Auteurs les plus productifs

 

Accéder aux manuscrits
Déontologie
Téléchargements

 

Editions ESKA
• FNEGE

AGRH
CAIRN
CAIRN Int Résumés
CAIRN Int Full-Texts
ProQuest
Google Scholar

 
  Editeur : Editions ESKA, 12 rue du quatre Septembre, 75002 Paris www.eska.fr •  Directeur de la publication : Serge Kebabtchieff, email: Serge.kebabtchieff@eska.fr, tél. : +33142865566 •  Rédacteur en Chef : Silvester IVANAJ, ICN Business School – Campus Artem, 86 rue du Sergent Blandan, CS 70148, 54003 Nancy Cedex, email : silvester.ivanaj@icn-artem.com, tél. : +33354502552 / +336 1123 8037  • Coordinatrices éditoriales : Séverine Koehl, email : severine.koehl@icn-artem.com, tél. : +33354502509 - Gabriela Torres-Ramos, email : gabriela.torres-ramos@icn-artem.com • Secrétaire de Rédaction : Nathalie Tomachevsky  •  Marketing et Communication : Audrey Bisserier, email : agpaedit@eska.fr • Responsable de la Fabrication : Marise Urbano, email : agpaedit@eska.fr, tél. : +33142865565 • Périodicité : 3 numéros par an • ISSN : 2262-8401 / e-ISSN : 2430-3275 •  Le Copyright est la propriété des Editions ESKA  
  © 2019 • Editions ESKA  • Tous droits réservés